CERTA – Centre d'addictologie

0

L’organisation de la structure d’accueil Le CERTA a récemment déménagé pour intégrer le pavillon Galilée, entièrement dédié à la prise en charge des addictions. Appelé l’Albatros, en référence au célèbre poème de Baudelaire

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher. (in Les fleurs du mal II)

le centre est l’un des premiers services universitaires de référence, tel que prévu dans le plan gouvernemental addictions. Il est désormais composé sur un même site de :

l’Unité de Coordination Tabacologique (UCT)
– un centre de référence cocaïne, – la prise en charge de la dépendance au cannabis,– les problèmes liés à l’alcool,
– les poly consommations

En cas de poly-consommations, l’hospitalisation est souvent nécessaire en raison des possibles complications somatiques multiples, de l’addition des signes de sevrage et de la nécessité de prévenir le risque majeur de rechute. Après la constitution d’un projet adapté, l’hospitalisation est programmée avec le patient afin d’optimiser au mieux l’abstinence.

La consultation

Pour disposer d’un renseignement ou d’un rendez-vous il vous suffit de téléphoner au 01 45 59 32 60

Le centre propose des consultations pour les troubles liés à la consommation d’alcool, de tabac, de cannabis, d’opiacés, de cocaïne et d’autres produits illicites. Une consultation spécifique des addictions sans produit est également proposée, ainsi qu’une consultation pour les troubles des conduites alimentaires.

Lors de l’accueil, une analyse de la demande est effectuée afin d’évaluer la stratégie thérapeutique la mieux adaptée. La plupart des consultations sont assurées par un binôme médecin addictologue / infirmière.

Exemples de stratégies thérapeutiques adaptées à la situation des patients :
– consultation, psychothérapie, – bilan pré-admission pour hospitalisation et sevrage, – suivi ambulatoire et post-hospitalisation, – mise en route et adaptation de traitement médicamenteux,

– orientation vers le réseau extrahospitalier…

Après l’évaluation de sa ou ses dépendances, le patient qui engage une démarche volontaire face à son addiction est entouré par une équipe qui compte des médecins généralistes, psychiatres et internistes, psychologues, infirmières, kiné-réflexologue, assistant social, diététicien.

• Le plateau thérapeutique
Ce nouveau lieu, dont les couleurs, le mobilier, les équipements ont été choisis pour le bien être des patients, est dédié aux activités des patients hospitalisés ou consultants. Ils peuvent bénéficier de groupes de psychothérapies de toute inspiration, de groupes de parole ou de support, d’activités sportives ou à médiation corporelle, de relaxation ou de balnéothérapie, d’activités manuelles.

Des informations sur les risques et les conséquences liées aux conduites de dépendance seront proposées aux patients à travers des sessions spécifiques et parfois en collaboration avec les associations d’entraide. Enfin, des interventions familiales pourront également être organisées au décours des hospitalisations.

D’autre part, deux assistantes sociales sont à leur disposition pour les aider dans les démarches administratives et pour les accompagner si nécessaire dans leur réinsertion sociale et familiale.

• L’hôpital de Jour

Pour disposer d’un renseignement il vous suffit de téléphoner au 01 45 59 69 75 ou d’envoyer un e-mail
C’est à la fois un lieu de soins et de proximité. Les patients y viennent pour : – un sevrage ambulatoire avec un encadrement adapté, – éviter une hospitalisation à temps plein, – une continuité des soins à la sortie de l’unité d’hospitalisation… L’hospitalisation de jour est aussi une approche adaptée à des situations spécifiques ou personnelles : – accompagnement des femmes enseintes ayant une conduite addictive, – aide aux patients fragiles à se réinsérer socialement, – réalisation de bilans somatiques brefs… Le traitement est constitué d’un programme individualisé et évolutif. Un bilan hebdomadaire est réalisé avec les patients et l’équipe pluridisciplinaire. Ainsi, chacun dispose d’une plus grande lisibilité des volutions acquises et des éventuels nouveaux objectifs à se fixer pour les semaines suivantes.

• L’hospitalisation de plus de 24 h : une unité fonctionnelle de 18 lits d’hospitalisation

Pour disposer d’un renseignement il vous suffit de téléphoner au 01 45 59 39 61 ou d’envoyer un e-mail

Elle ne peut survenir qu’après une consultation, débouchant sur une évaluation approfondie de la situation d’un patient. Cette unité d’hospitalisation permet la gestion des sevrages pour des patients qui ont formulé une demande et préparé un projet cohérent et adapté à leur conduite addictive. L’Albatros-CERTA y gère également des sevrages partiels ou sélectifs, y réalise des  bilans, des thérapies individuelles ou de groupe.
Cette unité d’hospitalisation permet, chez tous les patients, le dépistage des complications habituelles, notamment cardiovasculaires, infectieuses et cancéreuses, liées à la consommation de tabac, d’alcool et d’autres drogues. Elle a également pour objectif de réfléchir, avec le patient, sur les motifs de ses consommations pathologiques. L’équipe d’hospitalisation met en place des stratégies de modification de comportement basée sur les thérapies cognitives et comportementales (affirmation de soi, prévention des rechutes, thérapies de désensibilisation et mise en situation).

 

• Le réseau extérieur

Le CERTA est un centre ressources qui fonctionne avec des partenaires extérieurs : – les médecins généralistes voisins, – les institutions environnantes (mairies, conseils généraux, conseils régionaux, travailleurs sociaux…), – différents hôpitaux (Kremlin-Bicêtre, Institut Gustave-Roussy, Paul-Giraud…),

– les centres d’accueil ambulatoires (Centres Municipaux de Santé, Clinique Liberté, Centre Ithaque, centres d’alcoologie…), 

permettant ainsi une prise en charge plus efficace et performante dans l’aboutissement des sevrages.